Vous saurez tout sur Harry Roselmack

Le célèbre présentateur de TF1 a fait bien battre des coeurs à l’heure du JT. Harry Roselmack fut le premier présentateur noir du journal télévisé de la fameuse chaîne. Sous son apparence décontractée, il a ouvert la voie à la multiplicité raciale sur une chaîne de télévision d’anthologie.

harry-roselmack-presentateur-noir-tf1-afro-latino

Homme discret mais aux opinions bien affirmées, Harry Roselmack a laissé une trace dans l’univers télévisuel. Et il a fait papillonner des yeux la ménagère à l’heure du diner. Mais qui est-il vraiment ? 

Le journalisme, une vocation

Harry Roselmack est né à Tours le 20 mars 1973 de parents martiniquais. Il a eu la chance de grandir au sein d’une famille unie et équilibrée, avec un père fonctionnaire de police et une mère postière. Son enfance est heureuse et il s’entend bien avec son frère et sa soeur. Petite ombre au tableau cependant : il est sujet à de nombreuses allergies. 

Dès petit, le journalisme le passionne. À tel point qu’il fait ses premiers pas à la radio à 17 ans, en présentant les news sur Radio Béton. Il passe son bac sans difficultés et s’inscrit par la suite à l’IUT de Tours où après deux ans d’études il obtient un DUT de journalisme et par la suite un DEUG d’histoire à la faculté de Tours. En parallèle, il se donne de l’expérience en écrivant quelques papiers sportifs dans La Nouvelle République du Centre Ouest.

présentateur-tv-noir-francais-afro-latino

 

Il quitte enfin sa ville natale

En 1994, il part s’installer à Paris. Une fois là bas, il fera ses premières armes à Médiatropical. Mais il n’arrête pas la radio pour autant puisqu’il continue son activité journalistique sur France Bleue et France Info. En parallèle, il fait ses débuts sur La chaîne météo. 

Avec une telle volonté, il est rapidement repéré par Canal+, qui lui propose en 2005 de présenter La grande Edition sur Itélé, ainsi que le journal dans Nous ne sommes pas des anges de Canal+. C’est la consécration pour le journaliste qui se voit proposer en 2006 de devenir le joker de Patrick Poivre d’Arvor au 20h. 

À son premier JT, le succès est au rendez vous car il regroupe plus de 8 millions de téléspectateurs. Autant dire un véritable carton en termes d’audience. Et ses autres JT sont sur la même lancée. Il continue à tutoyer le succès puisqu’à la rentrée 2006, il va coprésenter avec Anne-Sophie Lapix Sept à huit, puis il continue seul à partir de septembre 2008. En 2009, c’est la consécration puisqu’une émission porte carrément son nom Harry Roselmack en immersion, qui rencontre un franc succès. 

Ce succès lui fera abandonné le JT de 20h en 2011 et cela lui permettra de se consacrer pleinement à ses émissions. Il avouera d’ailleurs à ce sujet : 

« C’est un geste qui a perturbé beaucoup de monde. C’est sans doute rare », a-t-il reconnu avant d’expliquer la raison de son départ : « J’avais le JT en tant que joker, Sept à huit, la radio RTL, cela me prenait beaucoup de temps. J’avais un problème pour caler mes vacances, ça devenait lourd. Logiquement, je suis allé voir la direction de l’info pour arrêter les remplacements ». Il aurait toutefois pu continuer à une condition : « Si j’avais été le titulaire, je ne l’aurais pas arrêté. Le choix est de privilégier mes activités pleines. Je le faisais à temps partiel« .

Une décision dure à prendre, mais qu’il ne regrette pas aujourd’hui tant il est heureux dans ses projets.

présentateur-tv-noir-francais-afro-latino-2

 

Côté vie privé

Dans sa vie privée, Harry Roselmack est marié depuis 2001 avec Chrislaine. Ensemble ils ont trois enfants : Omaya, née en juillet 2007, Yanaëlle, née en 2008 et Leroy, né en 2010. 

femme-d-Harry-Roselmack-afro-latino

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.