Le Noël africain : la fête de Kwanzaa

Qui ne connait pas Noël, qu’il le fête ou pas ?! Cette fête chrétienne mondialement connue nous vient surtout d’Europe, en particulier de l’ère Romaine. Elle marque la naissance de Jésus Christ du 24 au 25 décembre. Mais certains afro-américains ont besoin de se reconnecter à leurs racines africaines et pour l’occasion, fêtent la Kwanzaa. Pour beaucoup, la Kwanzaa est l’équivalent du Noël africain. 

kwanzaa-afrolatino-2

Vous avez envie de sortir des grands classiques de Noël et vous retrouvez dans une fête qui semble correspondre plus à vos racines ?! Vous connaissez alors sûrement la Kwanzaa, ou en tout cas, cela vous intéresse d’en connaître plus sur le sujet. Détails. 

 

D’où vient la Kwanzaa ? 

Contrairement à ce que certains pensent, la Kwanzaa ne vient pas d’Afrique. Bien que cette dernière soit basée sur les habitudes africaines, son origine est en réalité afro-américaine. Un an après les émeutes de Watts, l’historien afro-américain Maulana Karenga crée la Kwanzaa en 1966 dans le but de promouvoir la culture africaine. Mais son but est surtout de tisser un lien entre les noirs d’Amérique et ceux d’Afrique séparés par l’esclavage. 

L’origine du mot Kwanzaa vient de la langue swahili, issu d’une langue bantu. Plus précisément, c’est un dérivé de « matunda ya kwanzaa » qui signifie premiers fruits. En effet, les récoltes ont inspiré la Kwanzaa puisque ces périodes sont souvent des moments de partage, comme celle du manioc. Les personnes se rassemblent, resserrent leurs liens en se réunissant et font le bilan de l’année en communauté. Ce mot donc prend tout son sens pour cette festivité hivernale. 

 

Quels sont ses signes distinctifs ? 

À Noël, on retrouvera traditionnellement le sapin, les cadeaux, le Père Noël et autres éléments qui caractérisent ce moment de partage. Il en va de même pour la Kwanzaa. On pensera notamment à un bougeoir spécial appelé « Kinara ». Ce dernier porte 7 bougies réparties ainsi : 3 rouges à gauche, 3 vertes à droite et 1 noire au centre. Ces 7 bougies représentent les 7 jours de célébration et elles sont allumées chaque soir. Plus en détails, ces bougies ont une signification particulière : 

  • Umoja : Unité (Unité de la famille, de la communauté, de la nation et de la race)
  • Kujichagulia : Autodétermination (Être responsable de sa propre conduite et de son comportement)
  • Ujima : Travail collectif et responsabilité (Travailler pour s’entraider et dans la communauté)
  • Ujamaa : Economie coopérative (Travailler pour bâtir des entreprises)
  • Nia : But (Se souvenir et restaurer les cultures, les coutumes, l’histoire africaine et afro-américaine)
  • Kuumba : Créativité (Utiliser la création et votre imagination pour améliorer les communautés)
  • Imani : Foi (Croire aux gens, aux familles, aux dirigeants, aux enseignants et à la justice de la lutte afro-américaine)

Ce bougeoir est un des éléments les plus distinctifs mais ce n’est pas le seul. On retrouvera aussi la coupe de l’unité (Kikombe Cha Umoja), l’épi de maïs (Muhindi), ou encore le drapeau (Bendera).

 

noel-africain-afrolatino

 

Pourquoi cette fête est-elle importante pour une personne noire ? 

Il n’y a bien sûr aucune obligation de fêter la Kwanzaa plutôt que Noël. Mais de plus en plus d’afro-américains le font car c’est un rappel à leur culture. Elle permet aussi de promouvoir cette dernière et de ne pas oublier les traditions. 

En effet, célébrer la Kwanzaa est une bonne occasion de se réunir. Et puis vous pouvez échanger pour préparer l’avenir de votre communauté avec différentes actions. Cela permet de développer votre communauté et marquer de votre empreinte ce monde. N’oubliez pas non plus que cela rappelle des valeurs fondamentales de l’Afrique comme l’unité, l’hospitalité, le sens de la famille… 

La Kwanzaa n’est pas une fête originelle africaine mais c’est tout comme parce que l’esprit, ses fondements, tout le corpus de cette fête est basé sur la culture africaine. Alors, fêterez-vous la Kwanzaa cette année ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.