Covid19 : un virus maîtrisé en Afrique noire ?

La pandémie a frappé le monde depuis mars 2020. Certains pays sont plus touchés que d’autres. L’Europe particulièrement, ainsi que l’Asie et le continent américain. Avec le développement du tourisme dans ces zones de trafic, le Covid19 a pu facilement circuler. Mais pas l’Afrique noir.

Covid-19-afrique-noire-coronavirus-afrolatino

C’est avec (une bonne) surprise que le continent africain a vu le pire passé et le nombre de morts, bien qu’élevé, est bien inférieur à ce que l’OMS avait prédit. Alors pourquoi le Covid19 ne fait-il pas de ravages comme prévu ?

 

Des anticorps déjà présents

Alors, non ce n’est pas le sexe qui protège de tout. Ni Dieu ! Et il n’y a pas que les minorités sexuelles qui peuvent être touchées. Selon certains spécialistes, comme le médecin sénégalais Massamba Sassoum Diop, il serait possible que cela soit dû au passif des individus. Massamba Sassoum Diop est un médecin qui exerce à la fois à Dakar et à Paris. Ipréside SOS Médecins Sénégal et la Société sénégalaise d’anesthésie, de réanimation et de médecine d’urgence.

Avec des anticorps déjà occupés à lutter contre de nombreux virus depuis des années, cela aurait immunisé un grand nombre de personnes. Cela reste théorique, rappelons le.

 

Des plantes médicinales

À cela s’ajoute la source qui permet de générer ces anticorps. Le miracle tiendrait à traitement à base des plantes naturelles que les Africains consomment pour renforcer leur système immunitaire. C’est ce qui justifierait le fait que l’Afrique soit beaucoup moins impactée que d’autres continents. Théorique, encore une fois.

Covid-19-afrique-noire-coronavirus-morts-afrolatino 2

 

Plus d’1 million de morts dans le monde

Le nombre de décès liés au coronavirus dans le monde a dépassé le million, neuf mois après la première détection du virus mortel à Wuhan, en Chine. Chaque pays gère le Covid19 comme il le peut. Et certains sont plus touchés que d’autres.

Comme le continent américain qui représente 20% des décès (205 000) suite au Coronavirus. En deuxième position arrive le Brésil avec 142 000 morts, suivi de l’Inde avec 95 000 décès cette fin de septembre.

Covid-19-afrique-noire-coronavirus-morts-afrolatino

On compte plus de 33,2 millions de personnes dans le monde ont été diagnostiquées de la COVID-19, la maladie est causée par le nouveau virus respiratoire, selon les données compilées par le Center for Systems Science and Engineering de l’Université Johns Hopkins.

 

Un commerce parallèle

Suite à ce virus mondial, certains ont vu une bonne opportunité commerciale. Vu que tout ferme, autant se reconvertir professionnellement rapidement. On peut voir alors éclore de nombreux tests et soit disant solutions qui vous dépistent en quelques minutes. S’ils sont généralement moins précis, ces tests rapides peuvent amplement suffire, en particulier pendant un pic de contagiosité, au moment où il est crucial d’isoler les cas positifs. Ils permettraient ainsi de multiplier le volume de tests afin de mieux détecter la propagation du coronavirus.

N’oubliez pas cependant qu’environ 60% des tests affichent de faux positifs.

L’OMS a, quant à elle, et avec ses partenaires, promis 120 millions de tests pour les pays les plus démunis. Il faut cependant trouver l’argent pour les acheter. Eh oui, rien n’est gratuit…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *