Jennifer Lopez, une philanthrope latine au rayonnement culturel planétaire

Jennifer Lopez est née le 24 juillet 1969 à New York, dans le Bronx. C’est une actrice, une danseuse, une chanteuse, une productrice de musique et une philanthrope. Mais surtout, « J.LO » est considérée comme l’artiste latino la plus influente de tous les temps aux États-Unis.

jennifer lopez - afrolatino -5

À 50 ans, elle cumule déjà près de 35 ans de carrière. Dans ce laps de temps, Jennifer est devenue un sex-symbol qui a su briser les barrières raciales dans l’industrie du divertissement Américain. Les médias s’accordent à dire qu’elle a été responsable de l’introduction de la présence des latinos à Hollywood au début du siècle qui était encore plus dominé par les blancs qu’aujourd’hui.

Retour mérité sur sa carrière pour l’une des stars iconiques Américaines qui a su créer un engouement sans précédent pour le mouvement pop-latino que ce soit avec ses chansons en anglais ou en espagnol. Elle fait aussi partie des plus belles femmes latines actuelles.

 

Jennifer Lopez : de la rue aux records de la bomba latina

La jeunesse de J.LO n’a pas été des plus tendres puisqu’elle ira jusqu’à se retrouver sans domicile fixe à ses 18 ans. Elle écume les auditions de danseuse et d’actrice et finit par se démarquer vers la fin des années 80. En 1986, elle joue dans son premier film : My Little Girl.

Les premiers succès viendront quelques années après avec les long-métrages Anaconda, le prédateur, U-Turn et Hors d’atteinte.

jennifer lopez - afrolatino - 1

Côté musique, il faudra attendre 1999 pour la voir sortir son premier album solo avec On the 6. 2001 signe un premier record pour Jennifer Lopez. Elle devient ainsi la première artiste à être à la première place pour un album musical (J.Lo) et un film (Un mariage trop parfait). En 2002, son album de remixes devient le premier album du genre à être à la première place du Billboard tandis que son cinquième album solo (Como Ama una Mujer) en 2007 se classe comme l’album le plus rentable aux USA en espagnol. Cette ascension est fulgurante et elle est élue par Forbes la personnalité la plus influente du monde en 2012, rien que ça.

 

Une philanthrope qui n’oublie pas ses racines latines

Issue d’une famille de la classe moyenne, J.LO n’oublie pas que ses parents sont nés à Ponce à Porto Rico. Côté artistique, Jennifer Lopez avoue qu’elle a été influencée par Tina Turner, James Brown et bien évidemment le roi de la Pop himself, Michael Jackson. Elle n’en délaisse pas pour autant ses racines latines et explique également qu’elle s’est inspirée de certaines danses comme la salsa ou la bachata et de la performance de Rita Moreno dans la comédie musicale West Side Story.

jennifer lopez - afrolatino -2

Multimillionnaire, Jennifer n’a pas hésité à investir beaucoup de temps et d’argent dans des associations qui lui tenaient à cœur. Dès les attentats du 11 septembre 2001, elle rejoint de nombreux artistes et des associations caritatives pour rassembler des fonds avec la chanson El Ultimo Adios. Elle s’implique également beaucoup dans le bien-être des enfants et des femmes à travers le monde. En 2007, elle reçoit le prix « Les artistes pour Amnesty ». On récompense son engagement dans la violence faite aux femmes dans le film Bordertown et ses centaines de féminicides à Ciudad Juárez.

Pour la cause féminine

Grâce à son rayonnement international et ses formes généreuses, Jennifer a été un catalyseur de la condition féminine. Elle a aidé beaucoup d’entre elles à se sentir bien dans leur peau, qu’importe leur poids. En 2009, elle crée également la Lopez Family Foundation. Elle souhaite apporter davantage de soutien pour les enfants et les femmes défavorisées. La fondation a également amélioré les structures médicales à Porto Rico, Panama et dans le Bronx.

jennifer lopez - afrolatino -3

En résumé, Jennifer Lopez n’est pas qu’une bimbo latina qui a rayonné culturellement. Son implication et sa philanthropie l’ont impliquée dans des sujets primordiaux comme la recherche contre le sida, le support à la communauté LGBT, ses prises de position à l’ONU et à la Croix Rouge ainsi qu’une grande implication dans les campagnes de politique de Barack Obama et Hillary Clinton. Pas étonnant qu’elle soit l’une des personnalités latines les plus influentes du monde. Et ce n’est pas fini.

jennifer lopez - afrolatino -4

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *